Maison de retraite - EHPAD Latour du Pin
Saint-André-de-Cubzac

L'établissement


Un peu d'histoire
Dès 1840, Monsieur Peyraud, curé de Saint-André de Cubzac, prend l’initiative de la création d’un lieu pour personnes âgées et infirmes. Cela fut permis par l’acquisition d’un immeuble où cinq lits été mis à disposition et avec un personnel infirmier composée de religieuse. 
Pendant plus de quarante ans, il veilla sur cet établissement, qu’il légua par la suite, à la municipalité en 1881. De nombreux legs vinrent s’ajouter et notamment celui de Monsieur Latour et Monsieur Gaillard. La mairie décida d’affecter l’ensemble de ces ressources à la création d’un « hôpital-hospice » en 1904 sous la direction de Monsieur Lachaise, commissaire principal d’administration.  
 
Plusieurs projets d’extensions ont permis à cet établissement d’atteindre une capacité de 194 lits, dès 1983. C’est à cette même date qu’il deviendra une Maison de Retraite. 

Par la convention de tripartite de 2002, signée entre l’Etat, le Conseil Général et l’établissement, le statut changera à nouveau et lui permettra de devenir un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées). 
 
Aujourd’hui, l’établissement dispose de 209 lits, dont 95 en chambres individuelles et 114 en chambres doubles.  

  • Accueil

    Accueil

  • Vue aérienne

    Vue aérienne

  • Bâtiment vue 1

    Bâtiment vue 1

  • Bâtiment vue 2

    Bâtiment vue 2


Plusieurs extensions de capacité de lits, la réception d’un nouveau bâtiment de cinq étages, et de nombreux aménagements d’humanisation et de modernisation ont porté la capacité de l’établissement à 194 lits. 
 
Par arrêté préfectoral du 29 décembre 1983, l’Hospice est transformé en Maison de retraite, et par décision du 1er janvier 1984, sa capacité autorisée est portée à 209 lits. 

En 1993, des travaux de rénovation et d’humanisation portent la capacité de la section de cure médicale de 91 à 121 lits, et la dénomination la plus exacte devient de ce fait celle de « Maison de retraite et de Cure médicale ». 
 
En 2002, l’établissement devient Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) avec la signature de la convention tripartite, entre l’Etat et le Conseil Général. Les 209 lits sont répartis ainsi : 57 chambres à 2 lits et 95 chambres individuelles.
 

Les services d'hébergement
Trois générations de bâtiments constituent la Maison de retraite qui propose une capacité d’accueil de 209 places, réparties comme suivant : 
   - 57 chambres à 2 lits 
   - 95 chambres individuelles 
 
Les bâtiments sont organisés de la manière suivante 

• Le bâtiment ancien ou se trouve l'administration

• Les locaux mis en servie en 1970 : 
   - Un bâtiment principal de 110 lits sur 5 niveaux 
   - Une aile dite « ménages » de 44 lits sur 2 niveaux 
   - Une aile abritant les locaux techniques et logistiques : cuisine, lingerie, atelier 

• La construction de 1993 
  - Le hall d’accueil, la salle de détente, la salle d’animation, le salon coiffure, l’infirmerie, les locaux administratifs, la salle de kinésithérapie et la salle à manger principale. 
   - Une aile de 55 lits sur 3 niveaux
 
Les locaux collectifs comprennent des salles de bains-douches, huit points repas (dont la salle à manger principale), des salons télévisions, un hall d’attente, un salon de coiffure.


L'accueil de jour
Rattaché à l’établissement d’hébergement, il accueille de 10 h à 17 h, du lundi au vendredi, des personnes âgées de 60 ans et plus, vivant à domicile, pour une ou plusieurs journées par semaine, dans des locaux dédiés à cet effet.  
 
Il s’adresse aux personnes présentant une détérioration intellectuelle (maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées) et propose un accompagnement et des soins spécialisés.  
 
L’accueil de jour constitue un des services à disposition des personnes en perte d’autonomie, vivant à domicile, et de leur famille, au même titre qu’un service de soins infirmiers à domicile ou d’aide et d’accompagnement à domicile. Notre spécificité consiste à accueillir les personnes hors de leur domicile, et à leur prodiguer un accompagnement et des soins adaptés à leurs besoins, et ce en petit groupe qui permet une plus grande individualisation de l’accompagnement.  
 
En offrant une équipe, un cadre et des activités stimulantes et adaptées, l’accueil de jour permet de réduire les troubles liés à la maladie. De plus, il permet aux aidants d’obtenir un temps de répits dans la prise en charge de la personne âgée. Il permet également de pouvoir maintenir les bénéficiaires à domicile, tout en faisant découvrir par une première étape, la vie en collectivité et en maison de retraite.
 
Le transport matin et soir est assuré par un chauffeur formé à la prise en charge des démences Alzheimer et apparentées.


Le PASA
Ouvert en septembre 2014, le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés est un lieu de vie au sein duquel sont organisées et proposées, durant la journée, des activités sociales et thérapeutiques élaborées selon des projets personnalisés qui tiennent compte de l’histoire, des centres d’intérêts, des habitudes de vie et des capacités de chaque résident.  

Le PASA accueille chaque jour et, selon les besoins des personnes, 12 à 14 résidents de l’EHPAD répondant aux critères d’admissibilité définis dans le cahier des charges et présentant des troubles du comportement modérés.  

Le but du PASA est de restaurer une communication, un lieu social, d’aider au maintien des acquis, limiter les troubles du comportement et redonner confiance en soi.  

Les journées du PASA sont rythmées par des activités clés telle que l’accueil, le café, la date du jour ou la lecture du journal. Chaque jour, des ateliers adaptés sont proposés (cuisine, mémoire, motricité…).  

Les groupes sont constitués d’au maximum 6 personnes, afin de permettre un meilleur suivit, intégration et individualisation du service.